Elige un año:
t

29/10/2012

A Nous Paris [Fr]: Artículo sobre The School, Fitness Forever y Band À Part

Share |


 

AFFAIRES CULTURELLES MUSIQUE  

 

La pop en Eurovision  

 

Jeunes, créatifs et talentueux, ils jouent une indie pop fantasque et réjouissante qui contraste avec la morosité ambiante qui règne sur le Vieux Continent. Portait de six groupes prometteurs qui redonnent des couleurs à la zone euro.  

 

Italie : Fitness Forever Première destination : Naples. C’est dans la célèbre ville transalpine que Carlos Valderrama, Paster, Tony Fresa et Scialdone ont formé Fitness Forever. Leur premier album “Personal Train” joue malicieusement avec la culture et les clichés “exotiques” de leur terre natale. Entièrement chanté dans la langue de Lucio Battisti, il nous renvoie des images estivales et insouciantes d’une Italie fantasmée, très loin des tumultes qui secouent aujourd’hui le pays. Pourtant, sous l’apparente légèreté du décor se cachent de subtiles chansons à la fois enlevées et mélancoliques entre pop 60’s, bossa, easy listening et variété au sens noble du terme. Fitness Forever connaît visiblement les classiques de la musique populaire sur le bout des doigts et brasse avec maestria des influences aussi diverses que Burt Bacharach, Jobim, Morricone, The Beach Boys ou Os Mutantes. On est immédiatement tombé sous le charme du groupe, de sa loufoquerie communicative, de son esthétique kitsch à souhait et surtout de ses mélodies éclatantes toujours habillées de délicieux arrangements sucrés (cordes, cuivres, Rhodes, harmonies vocales). La formation est actuellement en studio pour enregistrer “Cosmos”, un deuxième album qui devrait décoller début 2013.    

 

Espagne : Band À Part Place à la pop espagnole avec Band À Part, un charmant duo installé à Madrid qui, en seulement deux EP, s’est façonné un univers bien à lui. Là où, en temps de crise, de nombreux groupes se font plus sombres et introspectifs histoire de retranscrire les tourments d’une génération déboussolée, Coral et Javi se réfugient dans un cocon hédoniste baigné de lumière vaporeuse et de couleurs vives. Les Band À Part (en référence au film de Godard) sont de doux rêveurs qui aiment les petits plaisirs de la vie et n’hésitent pas à afficher leur optimisme. La musique qu’ils confectionnent est à leur image : une collection de pop songs légères aux mélodies entêtantes, qui redonnent le sourire et font dodeliner de la tête. Avec en prime des inclinations rétrofuturistes chipées à Pizzicato Five ou Stereolab. Comme Fitness Forever et bien d’autres groupes issus de la galaxie Elefant Records (un label ibérique spécialisé dans la “sweet pop”), le songwriting du duo possède cette emprunte singulière : une sorte de gaieté mélancolique un peu surannée et romantique, qui refuse le cynisme de notre époque.    

 

Royaume-Uni : The School Ne questionnez pas les huit membres de The School sur l’avenir de la construction européenne ou sur le choix du Royaume-Uni de ne pas adopter la monnaie unique, ce n’est pas a priori leur principale préoccupation. Eux rêvent plutôt des Trente Glorieuses, cet âge d’or malheureusement révolu où il fait bon se ressourcer quand la réalité devient trop oppressante. The School aime les robes à pois virevoltantes, les balades spectoriennes, les girl groups mythiques (Ronettes, Supremes et autres Shangri-Las) et semble composer ses chansons en direct d’un diner américain des fifties. En deux albums de pop-soul sentimentale emplis à ras bord de mélodies fondantes, choeurs célestes, “handclaps” entraînants et trompettes rayonnantes, cette élégante fanfare galloise emmenée par l’omniprésente Liz a su trouver la formule efficace pour faire chavirer le coeur des filles et danser les garçons (ou l’inverse). En témoignent les minitubes prêts à fredonner que sont Where Does Your Heart Belong ? et Never Thought I’d See the Day, d’une naïveté et d’une félicité on ne peut plus rafraîchissantes.     

 

à écouter_

 

Fitness Forever : “Personal Train” et “Con Fitness Forever en la Playa” (Elefant Records) http://elefant.com/ bands/fitness-forever  

 

Band À Part : “No Sé Por Qué” et “Una Persona Normal Con Gafas De Metal” (Elefant Records). www.myspace.com/bandaparte  

 

The School : “Reading Too Much Into Things Like Everything (Elefant Records) http://theschoolband.blogspot.fr

 

 

 


 


 

 

 

 

 

 

 

 

En esta web utilizamos cookies propias y de terceros para mejorar nuestros servicios

Si continúa navegando consideramos que acepta su uso.
Puede obtener más información en nuestra Política de Cookies.

Aceptar